CONVIVENCIA FAIT ESCALE A TOULOUSE

TOULOUSE

Descriptif

La péniche Tourmente accompagne le festival depuis plus de 20 ans. Longue de 30 mètres, elle se transforme chaque été en scène de concerts. Imaginez-vous au bord de l’eau dans une ambiance guinguette aux sons des musiques du monde.

Il est temps de lever le voile sur la programmation et de vous dévoiler les noms des artistes qui vont enflammer la scène du Tourmente au cœur de l’été.

MARDI 2 JUILLET

– Nusantara Beat
Ce sextet implanté à Amsterdam rassemble des membres de Jungle By Night, POM, The Mysterons, Altın Gün et Surf Aid-Kit et puise son inspiration dans le répertoire traditionnel indonésien. Nusantara Beat plonge des standards balinais dans un grand bain de jouvence psychédélique !

– Bøl
Basé à Toulouse, Bøl poursuit une musique massive, brûlante, vibrante, faite de débauche d’énergie, de rythmes obsessifs et d’écrins contemplatifs, pour emporter les publics dans la transe. Une musique du corps où l’on s’égare jusqu’à perdre la trace, afin de noyer les frontières dans une avalanche de sons bruts.

MERCREDI 3 JUILLET

– Stogie T
Dans le monde du rap et du hip hop africain, Stogie T s’impose comme une véritable légende et un authentique O.G. Il commence brillamment sa carrière en tant que leader du groupe Tumi and the Volume mais aussi à travers ses collaborations comme celles avec l’équipe de producteurs français Chinese Man. Primé deux fois “Parolier de l’année” aux South African Hip Hop Awards, Stogie T est aujourd’hui considéré comme la voix de la jeunesse noire du continent africain. Vue à travers le prisme de l’histoire de l’Afrique du Sud, sa musique s’inspire de l’instabilité politique ou encore des libertés récemment acquises par la jeunesse. Aujourd’hui, Stogie T est de retour avec un nouveau projet, accompagné de cinq brillant·es musicien·nes, pour un live unique qui oscille entre un rap soigné, une soul assumée et un jazz explosif.

– Sami Galbi
Issu des scènes alternatives de Suisse romande, Sami Galbi tire son inspiration de la musique populaire de son enfance, celle des cabarets de Casablanca et de Marseille, pour composer et produire un raï-electro addictif. Accompagné de machines analogiques et d’une guitare, il insuffle aux genres traditionnels du Raï et du Chabbi un twist contemporain et solaire. Son premier single Dakchi Hani témoigne déjà de son immense talent relevé d’un sens de l’humour qui fait du bien !

Ouverture

  • Du 2 juillet 2024 au 3 juillet 2024